La construction en terre crue

Aller en bas

La construction en terre crue

Message par anthony le Jeu 10 Jan - 22:43

Les techniques classiques de construction en terre crue:

  • Brique en terre
    Les premiers éléments de construction préfabriqués utilisés par l'homme étaient des briques moulées en terre crue appelées "adobes". Les adobes possèdent une structure interne solide. On peut les utiliser dans la réalisation de structures porteuses, pour les cloisons intérieures, la réparation de toutes les techniques de construction en terre et le remplissage des colombages. Elles représentent une alternative pratique et économique aux anciennes méthodes de remplissage " humides ", répondant ainsi de manière optimale aux exigences modernes tout en utilisant les propriétés du matériau terre. La terre protège et conserve le bois et peut être recouverte d'un enduit à la chaux, résistant au cycle gel/dégel pendant des siècles. Les briques, qui se taillent facilement au marteau ou à la scie, s'adaptent aisément aux espaces souvent réduits et non angulaires de la rénovation.
    Les briques de terre comprimées "BTC", également porteuses, généralement stabilisées au ciment ou à la chaux sont utilisables sans enduit, en mur extérieur.
    Les briques crues "extrudées" sont des briques destinées à être cuites, retirées de la chaîne de production avant le passage au four. On les utilise uniquement en intérieur pour construire des murs de refend, des cloisons et des parois non soumises à des efforts statiques. Comme les adobes et les BTC, grâce à leur forte densité, elles servent d'accumulateur thermique : elles absorbent l'énergie solaire pendant la journée et la restituent plus tard. Ces matériaux sont mis en œuvre selon les techniques de maçonnerie traditionnelles.
    La fabrication des adobes, des briques extrudées et du mortier de terre nécessite peu d'énergie et respecte l'environnement.

  • Torchis-remplissage de colombage
    En Europe centrale, le matériau de construction le plus répandu était la terre. On trouvait également sans problème lattes et osier, ou autre bois à tresser. Ainsi, la terre devint le matériau de construction authentique qui servit à créer un patrimoine à colombage inimitable. La terre est indispensable dans la rénovation des maisons anciennes à colombage. Son utilisation est simple et ne pose aucun problème : la nouvelle couche de torchis se place sur l'existant humidifié pour former un tout homogène et résistant. Particulièrement sèche tout en régulant l'hygrométrie ambiante par capillarité, la terre protège le bois de l'humidité. Elle le conserve donc de manière tout à fait naturelle. En outre, ce matériau plastique comble les espaces creux et vides des colombages, éloignant ainsi les insectes et les rongeurs. Autre avantage: le torchis réagit de façon flexible et souple aux mouvements des colombages. Partout en Europe, des maisons à colombages construites depuis des siècles, témoignent de l'association harmonieuse du bois et de la terre. Aujourd'hui, pour faciliter la mise en œuvre de la terre dans les chantiers, la rénovation des colombages est souvent réalisée en adobe.

  • Bauge
    " C'est une technique qui permet de modeler des formes directement sans l'aide de moulage ou de coffrage, en utilisant la plasticité des terres humides. La terre ne sert pas à remplir une armature comme le torchis, mais on la façonne directement comme une poterie. La qualité plastique du matériau est donc le facteur essentiel de la mise en œuvre. Il s'agit de trouver l'état de consistance intermédiaire entre une terre trop sèche et impossible à façonner et une boue trop humide, manquant de cohésion. "
    (Extrait de Construire en terre, CRATERRE, Ed.Alternative Coll.AnArchitecture, 1985)

    Aujourd'hui, pour faciliter la mise en œuvre de la terre dans les chantiers, la rénovation de la bauge est souvent réalisée en adobe pour rebâtir des parties de mur ou avec des enduits en terre pour ratrapper des inégalités de surface.

  • Pisé
    La terre à piser composée d'argile, de sable et de graviers est compactée à l'aide d'une dame, ou pisoir (fouloir manuel ou pneumatique), à l'intérieur d'un coffrage.
    Le pisé est en fait le mode de construction en terre le plus pur et le plus direct. Cette technique de construction existe traditonellement au Maroc, en France, en Espagne, au Portugal mais aussi en Chine et en Amérique centrale. Depuis la fin du XVIIIème siècle une série de publication, dont les plus connues sont celles de François Cointereaux, ont fait connaître et systématiser cette technique.
    Aujourd'hui, le renouveau de cette technique se situe en Australie, aux Etats-Unis ainsi qu'en Europe. Les possibilités d'incrustation et de coloration au moment de la mise en œuvre dans les coffrages donnent des murs de "matière", utilisés pour la masse thermique (solaire passif), la régulation de l'humidité mais aussi pour ses aspects symboliques et esthétiques.
    Le pisé peut se réparer en recoffrant certaines parties pour refaire du pisé. Souvent, il est plus simple de maçonner en briques de terre crue pour rebâtir des parties de mur ou d'utiliser des enduits en terre pour ratrapper des inégalités de surface.

  • Terre-copeaux bois
    La construction en terre allégée est un mode de construction écologique classique qui offre de bonnes solutions aux exigences des constructions actuelles. Le mélange est composé, comme son nom l'indique, de terre et de copeaux de bois, des matières premières naturelles dont la transformation en matériau de construction ne requiert que peu d'énergie et aucun procédé chimique. Les composants en bois assurent une isolation thermique de qualité, tandis que la terre garantit la résistance, la durabilité et rend le matériau ignifuge. Le mélange terre-copeaux bois possède des propriétés de masse thermique et d'absorption acoustique qui créent un climat intérieur agréable et sain.
    La construction en terre-copeaux bois est souvent effectuée en auto-construction : c'est une technique simple et facile à apprendre.
avatar
anthony

Messages : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ecotourisme.wikia.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum